lundi 9 novembre 2009

Cité de verre, Paul Auster

Et oui! J'ai enfin réussi à finir un livre! Wouhou! Heureusement qu'il était petit!!!

Daniel Quinn, auteur de romans policiers est dérangé en pleine nuit par des coups de fils mystérieux. Quelqu'un cherche un certain Paul Auster... Intrigué par ces appels il décide de se faire passer pour Paul Auster et d'aller au rendez-vous donné.

C'est alors que l'on apprend l'affaire. Peter Stillman veut se faire protéger de son père, Peter Stillman senior, qui l'a séquestré pendant neuf ans lorsqu'il était enfant.

Daniel Quinn, alias Paul Auster, prend en filature ce Peter Stillman et s'en suit un enchaînement de petits riens. Quinn note tout sur un cahier rouge pendant des mois.

Ce petit roman est la première partie de la Trilogie New-yorkaise de Paul Auster (le vrai!). Il s'est régalé à mélanger toutes les identités: Daniel Quinn prend pour pseudonyme William Wilson pour écrire ses romans, se prend pour Paul Auster et finalement, on apprend que le narrateur n'est pas forcément celui que l'on croit...

De nombreuses surprises sont présentes dans ce roman et j'ai vraiment été prise au piège de la narration et des déambulations des personnages.

J'avais reçu ce livre lors du swap Amérique et je remercie encore Liyah pour ce cadeau!

3 commentaires:

Ys a dit…

Je suis fâchée avec Paul Auster, je passe donc pour ce roman. C'est toujours ok pour "Sanctuaire" le 23 ?

Hathaway a dit…

Pas encore eu d'expérience avec P. Auster. Un petit tag sur mon blog "si tu as le temps", au pire, je t'obligerai à le faire demain ^^

sandrounette a dit…

J'ai bien aimé mes expériences avec Auster pour le moment!
Je voulais t'envoyer un mail, Ys, je ne pense pas que j'aurais le temps pour le 23 novembre... Je ne préfère pas m'engager vis-à-vis de toi parce que je ne veux pas te décevoir...

Hathaway, j'ai répondu à ton tag, j'ai différé mon billet pour les échelonner!