samedi 22 août 2009

Le mystère de la chambre jaune, Gaston Leroux

Après Alexandre Dumas, me voici embarquée chez Gaston Leroux et en particulier dans sa mystérieuse chambre jaune.

Le drame survient dans le domaine du Glandier, chez le professeur Stangerson, un éminent chercheur en chimie et sa fille Mathilde. Celle-ci se fait sauvagement agresser dans la chambre jaune alors qu'elle s'y est enfermée à double tour et que son père travaille dans le laboratoire attenant. En défonçant la porte, le professeur retrouve sa fille gisant au sol mais aucune trace de l'agresseur...

C'est ce qu'on appelle le "meurtre en chambre close"! Et j'adore ce genre d'enquête! On se demande toujours par quelle pirouette le meurtre a été commis. Heureusement, il y a toujours un détective débrouillard qui trouve la solution à l'énigme. Si vous aimez ce genre d'enquête, bienvenue chez Gaston Leroux!

J'avoue que le début du roman est un peu long... Joseph Rouletabille, l'ingénieux reporter, va fouiner partout et tenter de résoudre le crime. Evidemment, de nombreux événements vont se succéder et l'assassin ne va pas hésiter à narguer les enquêteurs. Rouletabille est un garçon un peu énervant quand même! Il avance ses pions petit à petit sans rien expliquer... Quelle frustration! Puis le rythme s'accélère pour le plus grand bonheur du lecteur qui ne peut plus rien faire d'autre que de lire, lire et lire encore pour arriver au bout du raisonnement de Rouletabille.

Si jamais vous aimez les énigmes et les enquêtes de "meurtre en chambre close", je vous conseille les premiers tomes du manga Détective Conan de Gosho Aoyama!

5 commentaires:

Karine:) a dit…

Je l'ai lu ado et je l'ai beaucoup aimé, ce livre! J'ai été complètement mélangée! Mais bon, oui, il est énervant, le petit Rouletabille!!!

sandrounette a dit…

:) C'est une bonne lecture quand même! Peut-être que je l'aurais plus appréciée en étant ado...

Sofu a dit…

Je l'ai lu au collège et je pense que c'est CELUI qui m'a donné le gout à ce genre de livre . Sans doutes serais je plus distante maintenant

Anonyme a dit…

En matière d'énigmes de chambres closes, le mystère de la chambre jaune est une bonne entrée en matière, il vous reste à essayer le maître du genre : John Dickson Carr avec la chambre ardente (chef d'oeuvre), en auteur français Paul Halter et les anthologies de Roland Lacourbe.

Aurélie a dit…

Celui-là je l'ai acheté la semaine dernière. Il attend sagement que je m'y plonge.