mardi 28 décembre 2010

La théorie de la contorsion, Margaux Motin


Margaux Motin est une dessinatrice, mère de famille, femme fatale, meilleure amie, accro de chaussures et plus encore... Elle nous raconte des tranches de vie avec un humour déconcertant! Elle est toujours pleine d'auto-dérision.

J'avais déjà lu le premier album "J'aurais adoré être ethnologue". J'avais beaucoup aimé son style punchy et aéré. Aussi lorsque j'ai reçu celui-ci en cadeau j'étais ravie!!

Je dois dire que j'ai été déçue... Je suis son blog depuis la lecture du premier opus. Je lis chaque mise à jour et je me régale! Le problème c'est que beaucoup (trop) de notes de l'album papier sont des notes que j'avais déjà lues sur le blog... Je ne remets pas en question ses talents de dessinatrice que j'apprécie énormément. Je suppose que les non lecteurs de son blog apprécieront davantage...
C'est d'ailleurs le principe de ces BD de Blog... Un condensé du best of du meilleur de leurs notes... Qu'en pensez-vous? Appréciez-vous ces lectures ou êtes-vous un peu "frustrés" de lire du réchauffé?

Dans le même genre, j'ai dans ma PAL le livre du blog de Laurel "Un crayon dans le coeur". On verra si j'ai la même impression de lecture...

La BD du mercredi, c'est chez Mango!

14 commentaires:

Manu a dit…

Je ne lis pas ces blogs, donc les BDS sont de belles découvertes en général. Par contre, je n'en ai lu aucun de cette auteur.

zarline a dit…

Je suis plusieurs blog-bd dont celui de Margaux Motin. Je comprends que les dessinateurs recyclent un peu les planches des blogs mais c'est vrai que pour ceux qui suivent ces derniers, c'est un peu frustrant de lire la bd... Je n'ai pas lu ce dernier album mais j'espère qu'il y a quand même quelques planches inédites...?

Hathaway a dit…

Aïe c'est dommage ! Le premier tome avait vraiment été un coup de coeur pour moi, depuis je suis le blog mais pas quotidiennement, je lirai donc tout de même ce second !

Joelle a dit…

J'avais aimé le premier album et comptais bien lire aussi celui-ci mais la biblio ne l'a pas encore acheté et vu ce que tu dis, autant que j'aille le "lire" directement sur le blog de l'auteure si toutes les planches s'y retrouvent à un moment donné !

Mango a dit…

Je ne lis plus que très rarement les blogs de BD de ce genre mais je n'ai encore rien lu de cette auteur et curieusement je n'en ai pas tellement envie!

Noukette a dit…

On m'a offert cette BD mais je ne l'ai pas encore lue, pour les mêmes raisons que tu évoques : peur de revoir des choses vues sur le blog de cette auteure que j'apprécie beaucoup par ailleurs...

Irrégulière a dit…

Je n'ai plus du tout le temps de lire son blog, du coup, contrairement au premier tome, les planches de celui-ci seront une totale découverte pour moi !

sandrounette a dit…

Donc vous êtes toutes d'accord avec moi!!! ^^ Si vous n'avez pas lu le blog, vous passerez un bon moment, si vous avez lu le blog vous serez un peu déçu...

Il y a quelques inédits mais la plupart sont quand même des notes du blog.

Karine:) a dit…

J'avais ressenti un peu ça quand j'avais lu la BD de Pénélope Bagieu. J'ai trouvé ça super drôle mais j'avais trouvé ça encore plus drôle quand je l'avais lu sur le blog la première fois.

yoshi73 a dit…

J'ai aussi été un peu déçue par cette deuxième bd de Margaux Motin.

sandrounette a dit…

Vous confirmez mon impression!

Tonio a dit…

J'ai pas lu cet album mais (oui quand meme j'ai un truc à dire) celui de Laurel "un crayon dans le cœur" oui...Et ce que je peux dire c'est que tu ne risque pas de trouver cet impression de réchauffé car elle a rajouté beaucoup de liant entre les scènes et redessiné la plupart des notes (qui reprennent chronologiquement qu'une certaine période au début du blog). Ainsi on a l'impression de lire une histoire.
Voili voilou

Laurane a dit…

Personnellement c'est exactement la remarque que je me suis faite. Une déception d'avoir si peu d'inédit...

Laurane a dit…

Pour Laurel ce n'est pas du tout pareil car ce sont des notes de blog visiblement mais très très vieilles. D'ailleurs c'est plus une histoire suivie de sa vie au quotidien(qui n'est plus du tout d'activité). La seule chose qui m'a vraiment choqué dans cet album c'est le manque de pudeur total de Laurel, fait qu'on peut déjà constater sur son blog. Mais du coup c'est très émouvant...